Partenaires

Atimé Dara et Kénéko Dara, ressortissants de Koundou Dah, sont à l’origine de l’idée du projet agroécologique. Ils ont sollicité et mobilisé les partenaires en présence, et coordonnent un large réseau de soutien en France et au Mali, à travers les associations française, DOGON NATURE, et malienne, INITIATIVES DOGONS. Ils demeurent les porteurs moraux du projet.


TERRE & HUMANISME

L’association française TERRE & HUMANISME, Pratiques écologiques et Solidarité internationale, prend la responsabilité de devenir le porteur administratif du projet, dont elle assumera la coordination opérationnelle.


Terre & Humanisme – Pratiques écologiques et solidarité internationale est une association française d’intérêt général, fondée par Pierre Rabhi en 1994, pour la transmission de l’agroécologie comme pratique et éthique visant l’amélioration de la condition de l’être humain et de son environnement naturel.

À travers ses activités de communication, de sensibilisation et de formation, elle place au cœur de ses engagements la contribution active à l’autonomie, à la souveraineté alimentaires et la santé des populations, ainsi que la préservation et la régénération des patrimoines nourriciers. 

En France, elle offre un large panel de formations autour des jardins pédagogiques du Mas de Beaulieu en Ardèche, son centre d’expérimentation et de transmission, ainsi que dans 4 lieux partenaires en France.

A l’international, elle accompagne des initiatives portées par des organisations locales partenaires, en cohérence avec sa philosophie et favorisant le partage des pratiques agroécologiques. Humaniste sans être humanitaire, son approche se traduit par une solidarité active avec des communautés paysannes démunies. Développée depuis 20 ans, son expertise se déploie principalement en Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Sénégal, Togo) et au Maghreb (Maroc, Tunisie).

Pour en savoir plus : http://www.terre-humanisme.org/



UNION POUR UN AVENIR ECOLOGIQUE ET SOLIDAIRE (UAVES) et AGROECOLOGIE & DEVELOPPEMENT (A&D)

Les associations maliennes partenaires, l’UNION POUR UN AVENIR ECOLOGIQUE ET SOLIDAIRE (UAVES) et AGROECOLOGIE & DEVELOPPEMENT (A&D) ont participé à la conception du programme d’activités et en assurent la mise en œuvre sur le terrain.

L’Union pour un AVenir Ecologique et Solidaire (UAVES)

Fondée en 2001, l’Union pour un Avenir Ecologique et Solidaire est une association malienne, union d’associations villageoises de Tacharane (région de Gao, Mali). Reconnue en tant qu’ONG depuis 2011, elle a pour mission la diffusion des pratiques agroécologiques et le renforcement de capacités des acteurs sociaux qui participent à la formulation et à la mise en œuvre des politiques de développement rural au Mali.

Par son engagement militant, l’UAVES a accompagné la population du village de Tacharane – proche de Gao, au Nord Mali – sur la route de l’autonomie alimentaire.

Elle dispose d’un centre de formation à l’agroécologie qui accueille régulièrement stagiaires et formations, et a permis la formation d’animateurs agroécologistes endogènes. Elle a également contribué à la naissance du Centre Agroécologique de Production de Semences Tropicales (CAPROSET), une ferme de 5 ha de production de semences commercialisées en Afrique de l’Ouest.

Pour en savoir plus : https://uavescaproset.wordpress.com/


Agroécologie & Développement au Mali (A&D)

Fondée en 2007 par le docteur vétérinaire Oumar Diabate, A&D anime le Centre Sahélien de Formation et de Recherche en Agroécologie (CSFRA) et la Ferme Agroécologique Pierre Rabhi de Satinebougou (FAPIRAS) – Sanankoroba, Koulikoro.

Il a pour objectif de promouvoir une agriculture écologique et moderne qui puisse nourrir la population malienne en quantité et en qualité. Elle forme pour cela paysans et animateurs, aussi bien dans son centre de formation, que sur le terrain, en fonction des sollicitations de divers acteurs du développement rural au Mali.

Pour en savoir plus : https://maliagroecologie.wordpress.com/

 

L’ASSOCIATION INITIATIVES DOGON (AID)

L’association locale basée à Koundou, Initiatives Dogon (AID), représente la communauté villageoise comme relais pour la diffusion de l’agroécologie à l’échelle de la commune de Sangha.

Actrices du développement local depuis de nombreuses années, d’autres associations, notamment l’Association Dogons Initiatives (ADI), et Amis Dogons, pourraient également devenir partenaires dans la seconde phase du projet, en vue d’un changement d’échelle au Pays Dogon.

Fondée en 2005, l’Association Initiatives Dogon (nom local : Ama-Bara) fédère l’ensemble des villages de Koundou, et représente la communauté formée par quelque 1 500 villageois, tous membres.

En accord et en complémentarité avec la chefferie traditionnelle, l’AID a impulsé et coordonné des chantiers collectifs à bénéfice communautaire, qui ont notamment permis la construction de l’école et de la maternité, la création et l’entretien des chemins, …

Avant le déclenchement de la crise politique locale, elle participait également au développement des activités touristiques en organisant des manifestations culturelles traditionnelles – danses, sortie des masques etc. – et en fabricant des objets d’artisanat. Les bénéfices de ces activités étaient réinvestis dans le développement communautaire.

Depuis la France où certains résident, ou au cœur du village, les membres actifs de l’AID ont impulsé le présent projet, et ils sont fermement engagés pour sa réalisation.