Actualités

Actualité, Pays Dogon

Les projets au Pays Dogon

Microcrédit

Koundou Dah, Koundou Ando (situés en haut des falaises) : les femmes ont acheté chacune 2 ou 3 moutons début 2019. Malheureusement en raison de la situation sécuritaire, les remboursements du micro-crédit ont pris un grand retard. En accord avec Zebunet, le programme est donc transformé en don.

L’ensemble des femmes, surtout les habitantes des villages de la plaine, alerte sur la faim. N’ayant pas pu cultiver les champs, il n’y a pas de récolte, la nourriture manque. Elles demandent de l’aide. Votre soutien est le bienvenu !

Les ânesses

En 2017 Dogon Nature avait financé l’achat d’ânesses pour 10 familles puis pour 5 nouvelles familles en 2018, pour un montant total de 3000 euros. Les animaux sont attribués à des familles pauvres pour leur permettre de cultiver les champs.

A ce jour, deux naissances ont eu lieu l’année dernière (2021). Dès que les ânons seront sevrés ils seront confiés à une famille en liste d’attente.
Ce programme est une réussite et se poursuit au rythme des naissances.

Potagers familiaux

Les potagers familiaux de Koundou Dah et de Koundou Guina fonctionnent bien. A Koundou Guina une partie du grillage a des mailles trop grandes : les poules entrent dans le potager et endommagent les cultures. Les femmes protègent les cultures avec de vieilles moustiquaires.
Besoin : changer une partie du grillage.

Vous appréciez nos actions ? Pour nous soutenir, c’est par ICI !

Actualité

Janvier- Février 2022 : Mission au Mali

Fête dogon à Bamako – février 2022

En ce début d’année 2022 Atimé Dara s’est rendu au Mali pour suivre les actions en cours de l’association.
A cette occasion il a assisté à la fête dogon organisée chaque année à Bamako. Le rassemblement festif lui a permis de prendre de nombreux contacts : entrepreneurs, personnalités politiques, dirigeants de fondations, pompiers, directeur d’école, autant de personnes intéressées par les activités de l’association Dogon Nature. Bien entendu nous allons entretenir les relations nouvellement créées, en espérant que l’intérêt exprimé se concrétise par des actions sur le terrain.

Un groupe d’expatriés français et de maliens, avec lequel Atimé est en contact depuis deux ans environ, a monté un marché de produits bio à Bamako. Notre enjeu est de produire régulièrement à la ferme de Tiélé pour pouvoir alimenter les consommateurs (nous ne sommes pas encore présents sur ce marché bio, et la production régulière n’est pas simple sur une ferme pédagogique).

Le séjour sur place a aussi permis à Atimé d’échanger avec les ressortissants dogons de Bamako, organisés en association. Ils participent au soutien de leurs villages, en contribuant à une cagnotte pour financer la construction d’une route au pays dogon par exemple.
Ils ont demandé à échanger avec Atimé sur les sujets suivants :

  • Ferme de Tiélé : quels jeunes pourraient-ils intégrer la ferme et à quelles conditions ?
  • Discussion sur différents projets en cours au pays dogon (construction d’une route), projets Dogon Nature à Koundou
  • Comment améliorer les conditions de vie des jeunes dans les bidonvilles de Bamako ?

Des pistes locales de financement ont été identifiées pour des demandes conjointes avec Dogon Nature Mali.

Vous appréciez nos actions ? Pour nous soutenir, c’est par ICI !

Actualité, Tiélé

De belles activités à la ferme de Tiélé !

Plantations de nouveaux pieds de bananiers (plantain), manguiers, papayers, orangers, piments… ;
Installation d’un complément de panneaux solaires pour que la pompe du forage fonctionne au mieux de sa capacité, nouvelle session de formation, construction de toilettes sèches :

Un grand merci au Fonds de Dotation Pierre Rabhi pour son soutien financier qui nous permet de développer la ferme.


Nous partagerons de nouvelles photos au fur et à mesure de l’avancement des activités.

Vous aussi pouvez nous aider ! Pour nous soutenir, c’est par ICI !

Actualité, Tiélé

Des nouvelles

Comme chacun le sait, les derniers mois ont été particuliers en raison de la pandémie. Toutes nos excuses pour l’absence d’article. Heureusement les activités à la ferme de Tiélé et au pays dogon se sont poursuivies !

Atimé Dara s’est rendu au Mali en janvier 2021 pour assurer le suivi des projets de l’association. De belles avancées à vous partager !

La ferme pédagogique de Tiélé, Atimé a pu mettre en route les travaux d’une mare pour des canards et autres volailles (financement Léa Nature et Fonds de dotation Pierre Rabhi), ainsi que la réalisation d’un forage (fonds propres de Dogon Nature). Toute l’équipe de Dogon Nature Mali a participé aux travaux auprès des entrepreneurs.

Du côté des animaux, la basse-cour a accueilli des canards et des dindons. Tous se plaisent à la ferme, et les familles s’agrandissent. Des agneaux sont aussi arrivés.

Construction et remplissage de la mare
Les moutons de la ferme
Mare aux canards
Canards, dindes, dindon, pintades
Le dindon
Les vaches de la ferme

Toutes les saisons occupent bien les jeunes à la ferme, plantation, entretien, récolte… de belles aubergines poussent, de nouveaux bananiers sont plantés (plants réalisés à partir des pieds qui donnent les plus beaux régimes) :

Bravo à toute l’équipe!

Actualité, Tiélé

Formation à la ferme

Le mois de novembre a été consacré à 4 semaines de formation intense pour les jeunes de la ferme de Tiélé : préparation du compost, préparation des semis et plantation.

Toujours très engagés dans leur formation, les jeunes progressent. Pour accueillir et former davantage de jeunes, nous avons besoin de réaliser un forage et clôturer 3ha. Toute aide, tout soutien est bienvenue ! Merci de visiter la page : SOUTENEZ – NOUS !

Actualité, Pays Dogon

KOUNDOU : élevage et embouche

Voilà des nouvelles de Koundou et ses environs.
Dogon Nature et Zebunet déploient un programme de microcrédit pour soutenir les femmes dans la création d’une activité économique pérenne, pour leur donner une autonomie, une indépendance financière.
Avec l’argent prêté, les femmes achètent moutons et/ou chèvres, soit pour démarrer un élevage soit pour faire de l’embouche. Environ un an après l’achat initial, elles peuvent commencer à rembourser le prêt, comme les femmes que vous voyez en photos ci-dessous.

Toutes ces femmes ont beaucoup de mérite. En effet, le contexte sécuritaire difficile au Mali et plus particulièrement au pays dogon, fait de toute activité un défi quotidien. De plus avec la guerre il y a beaucoup de vol de bétail.

Ces femmes sont courageuses, entrepreneurs. Leur engagement, leur ténacité forcent le respect.

Aidez-nous à les aider : Soutenez-nous !

un jeune prend soin des 4 bovins
Actualité, Tiélé

De nouveaux animaux à la ferme !

En octobre, la ferme de Tiélé accueille de nouveaux pensionnaires. Après avoir acheté les animaux à Bamako, les jeunes ont rejoins la ferme à pied, au rythme des bovins : deux jours de marche.
Grâce aux animaux (3 vaches et 1 taureau : voir photos et vidéo) les jeunes pourront enrichir le compost, et ainsi favoriser la production maraichère. Nous espérons aussi des naissances pour agrandir le troupeau.

Un grand MERCI à nos donateurs, notamment à travers le programme Benevity, grâce à qui nous pouvons amorcer la création d’un troupeau.
Pour continuer à nous aider, visitez la page soutenez-nous!